A la date du 27 juillet 1915, figure une description du sous secteur de Bois Haut :

Le Sous-Secteur de Bois Haut s'étend maintenant de la croupe de Sonvaux, à l'est, jusqu'à la tranchée de Calonne, à l'ouest.

Profondément bouleversé par les bombardements ennemis des journées des 20, 21 et 22 juin [1915], modifié vers la droite par les gains réalisés au cours de cette attaque, le Sous-Secteur de Bois Haut exige un travail considérable d'aménagement, de réfection et d'assainissement.

Il importe au plus haut point de consolider certaines parties du front et de les mettre à l'abri d'un coup de main ennemi.

L"un d'eux est la position dite du " Chapeau " [un croquis était inséré mais malheureusement absent dans le JMO].

Extrait d'un croquis à la date du 10 août 1915 - JMO du 147e RI

Il est prescrit par le commandement de transformer les deux bords du Chapeau en boyaux postes d'écoute susceptibles d'être tenus par un effectif restreint. La défense de ces postes d'écoute sera renforcée par des fougasses [ancêtre des mines anti-personnel] préparées à l'avance et pouvant être actionnées en cas d'occupation par l'ennemi.

En outre, afin de supprimer le rentrant trop accentué que présente notre ligne en face du point C, une tranchée de raccord a-b-c sera creusée : c'est un travail de première urgence.

D'autre part, on maintiendra un contact étroit avec l'ennemi en poussant des postes d'écoute en avant de notre ligne.

Le régiment étant relevé dans la nuit du 27 au 28 juillet par le 328e RI ébauche à peine ces travaux et les passe en consigne à son successeur. [...]

4 blessés à déplorer au cours de cette journée.