Une des dernières évocations de l'année à la suite d'un commentaire sur le tableau représentant la charge du 147è RI à Yoncq (08).

Gérard, le petit neveu du Soldat Léon MICHEL, nous fait part de son émotion en découvrant ce tableau qui lui rappelle son grand oncle disparu lors de ces combats.

Il m'a transmis un portrait représentant Léon réalisé au fusain en 1918 par A. CRAUK, prix de Rome

L_Michel147

Après avoir parcouru les fiches au nom de Michel LÉON, puis de Léon MICHEL, j'ai fini par tomber sur la bonne

archives_H970787R

Léon MICHEL était né à Arras en 1893. Sa fiche matricule apparemment reconstituée aux archives du Nord, est plus que succincte comme tant d'autres : les guerres mondiales ont aussi creusé de nombreuses pertes parmi les différents registres.

Sur ce document ne figurent que les nom et prénom de Léon ainsi que le nom de ses parents.

Léon fait partie de ces nombreux disparus du 147è RI tombés à Yoncq le 28 août 1914. C'est un jugement déclaratif prononcé en novembre 1920 qui fixa la date de son décès au 28 août 1914. Léon avait 20 ans.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Bruay sur l'Escaut (59).

Probablement identifé après 1920, le corps de Léon MICHEL repose à la Nécropole nationale de Sedan (08). Il est inhumé dans l'ossuaire n°1 de la nécropole comme l'indique la fiche à son nom sur le site des Sépultures de guerre.