Une nouvelle visite parmi les documents déposés sur le site Europeana lors de la Grande collecte me permet d'évoquer l'un des hommes du 147è RI : le Soldat Maxime BIJU.

Deux cartes postales écrites par cet homme sont consultables. Elles avaient été envoyées à sa cousine.

Sur l'une d'elle, Maxime se plaint du retard à recevoir une carte en raison de la mauvaise adresse indiquée : 3è compagnie au lieu de 5è compagnie où il était affecté.

En consultant la fiche mémoire des hommes à son nom, je relève son bureau de recrutement, sa classe ainsi que son numéro de matricule qui vont me permettre de parcourir la fiche matricule sur le site des archives départementales de la Vienne et ainsi compléter l'évocation.

biju147

Maxime était né en 1896 à La Chaussée (86). Il part faire son service militaire au 68è RI en 1915 où il arrive le 10 avril. Il passe au 90è RI le 26 mars 1916. Il reste aux dépôts de ces régiments (mention à l'intérieur dans les campagnes indiquées) puis au 147è RI le 16 septembre 1916.

Il est blessé le 23 mars 1918 à Beaumont et décède de ses blessures le lendemain à l'ambulance 5/55, il avait 22 ans.

Le 17 avril 1918, il reçoit la Croix de guerre à titre posthume et la citation à l'ordre de la 4è DI suivante :

Soldat très brave. Le 17 mars 1918 a combattu avec beaucoup d'énergie et de courage contre des éléments ennemis ayant pénétré dans nos lignes. Contribuant par son action à arrêter l'assaillant et l'obligeant à se retirer. Blessé grièvement le 23 mars 1918.

Cx guerre 1418

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de sa commune de naissance.