Reprenons le récit du parcours du 147e RI interrompu il y a 6 mois, alors que le régiment était dans le secteur de Bois Haut et que l'ennemi tentait un coup de main.

6 août 1915 : nouvelle tentative ennemie sans succès ; 6 hommes sont blessés. Arrivée du sous-lieutenant CARON en provenance du 2e Hussards.

Le 7 août un homme est tué et 7 autres blessés ;

Le 8 août 1915 : 4 blessés ;

Le 9 août : un mort et un blessé ;

Le 10 août : 2 morts et 8 blessés, arrivée du sous-lieutenant DEVIDAS du 4e d'artillerie lourde.

Les travaux de renforcement des lignes se poursuivent de part et d'autre, sous les bombardements. Les obus de calibres 77, 105 et 150 semblent provenir de batteries ennemies installées au bois Bouchot et au sud du Haricot 380.

Dans la nuit du 10 au 11 août 1915, le 147e est relevé par le 328e, pour être placé en réserve de sous-secteur :

  • 1er bataillon à Montgirmont,
  • 2e bataillon à Bonzée,
  • 3e bataillon aux Trois Jurés.