Dans la nuit du 4 au 5 août 1915, une vingtaine de grenadiers ennemis sortent de leur tranchée face au point G et tentent de progresser vers notre ligne par jet de bombes et de pétards.

jmo121

JMO du 147e RI - Mémoire des hommes

Ils sont arrêtés net par notre feu, très nourri, et par un tir d'artillerie bien réglé.

Le 5 août, le régiment reçoit un renfort de 28 hommes en provenance du dépôt de Saint-Nazaire.

Les pertes s'élèvent à un tué et 4 blessés.

Le soldat tué pourrait vraisemblablement être Hippolyte BRAJEUL.