Jean-François, petit-fils du Soldat François MICHEL, m'a contacté récemment pour en savoir plus sur les combats du 5 janvier 1915, lors desquels périt son grand-père.

archives_H970238R

François MICHEL était originaire de Sin le Noble (59), où il était né en 1883. Recruté avec la classe 1903, mais dispensé comme aîné de 7 enfants, il avait été incorporé en novembre 1904 au 153è RI. A l'issue de son service militaire en septembre 1905, il reçut le certificat de bonne conduite.

Il accomplit deux périodes d'exercices au 33è RI en 1909 et 1912.

Rappelé au 147è RI lors de la mobilisation générale, il rejoint Sedan le 2 août 1914.

Tombé lors des combats du 5 janvier 1915, il laissait une veuve avec 4 enfants, dont le père de Jean-François âgé de deux ans. La famille, après avoir évacué sa maison, revint à Sin le Noble. Elle dut loger un soldat bavarois. Cette période d'occupation fut très dure pour les populations civiles.

Ce n'est qu'en 1916 que la nouvelle du décès de François parvint à Sin le Noble, par l'intermédiaire de la Croix-rouge.

Le nom de François MICHEL est inscrit sur le monument aux morts de Sin le Noble (59)