Le Capitaine Prosper CLAIRE commandait la 6è Cie du 147è RI lors de la mobilisation au mois d'août 1914.

Son portrait figure dans le tableau d'honneur du journal l'Illustration et son nom est cité dans le Bulletin des armées de la République.

Après l'échange avec le petit-fils du Sergent Abel VANHOLME, j'ai poursuivi les recherches sur cet officier.

Le Capitaine CLAIRE fut porté disparu sur le JMO du régiment au cours de la période du 15 au 18 avril dans le secteur de Pareid. L'état des pertes dans le JMO de la 4è DI indique plus précisément la date du 16 avril 1915.

Prosper, Émile CLAIRE était né à Montauban en 1877. Il s'est marié en 1910 à Foix (09) avec Jeanne BOUTET (ou BOUTOT).

Son père Ernest fut Chef d'escadron de gendarmerie et officier de la Légion d'honneur en 1894.

Le livre d'or de la ville de Vic en Bigorre dans lequel figure une notice au nom du Capitaine CLAIRE, indique qu'il fut capturé près de Maizeray lors d'une reconnaissancee de nuit. Il fut détenu en Allemagne aux camps de Wurtzbourg puis d'Ingolstadt. Il fut libéré le 4 janvier 1919.

Le texte de ses trois citations est reproduit dont celui qui lui valut la Légion d'honneur le 21 février 1915 :

A réussi à force d'énergie, de volonté et d'activité, à contenir l'ennemi dans une lutte de jour et de nuit et a repoussé toutes ses attaques. A depuis, pendant une période de plusieurs jours, commandé un bataillon sur une position des plus difficiles, où il s'est maintenu.

legion_1

Ainsi que celui de la première citation reçue à l'ordre de la 4è DI :

Commandant sa compagnie dans le secteur le plus difficile du bois de la Gruerie, a réussi à force de volonté et de bravoure à contenir l'ennemi dans une lutte de jour et de nuit, à quelques mètres de lui, du 7 au 12 novembre [1914] et à repousser toutes ses attaques.

crx_g1

Le Livre d'or de Vic en Bigorre comporte deux autres notices au nom de CLAIRE : Capitaine Louis CLAIRE du 9è Dragons, mort pour la France et Capitaine Henri-Léon CLAIRE du 9è d'artillerie.

Prosper CLAIRE est décédé en 1958 à Nantes.