Dans le JMO du 147è RI, j'ai trouvé, inséré entre quelques pages, une feuille de poèmes écrits par le Caporal Edouard HANNECART.
J'ai voulu en savoir plus sur cet homme qui s'avère être un personnage célèbre aujourd'hui oublié.
Grâce à diverses contributions (Maryline, Jean-Luc, Alain du Cercle généalogique historique de Berlaimont (59), Claude, et d'autres sources) j'ai pu en apprendre un peu plus.

Edouard Paul Albert HANNECART est né le 16 décembre 1881 à Anor (59).
1896 - Présente sa première oeuvre théâtrale dans le Journal de Fourmies
1902 - Rédacteur en chef de l'Observateur d'Avesnes
1904 - Créateur d'une école de tir et d'une fanfare : Le Ralliement
Dans le livre de l'Abbé P. GILOTEAUX sur l'Histoire de Fourmies, il est indiqué qu'Edouard HANNECART fut membre de la société littéraire les " Rosati ", qui avait encouragé au début du 20è siècle le maintien du patois local fourmisien. Cette société littéraire a disparu lors du 1er conflit mondial.
E. HANNECART fut également Directeur du cerle artistique de Fourmies.

Il fit son service militaire au 84è RI en 1902-1903.
Incorporé au 147è RI à compter du 2 août 1914.

Hannecart_E
Dessin de Lucien JONAS (merci à Maryline) dédicacé : A mon cher ami et compatriote Edouard Hannecart en cordiale admiration signature de Jonas datée : 16 déc 1918. Autographe d'Edouard HANNECART.

Blessé par une balle explosive de mitrailleuse à la jambe droite dans la nuit du 15 au 16 octobre 1914 dans le Bois de la Gruerie.
Rapatrié comme grand blessé le 8 décembre 1915, réformé et titulaire d'une pension militaire d'invalidité permanente.

" Gradé d'une haute valeur morale, d'un patriotisme ardent. A donné en toutes circonstances l'exemple du devoir, de l'énergie et du courage, notamment dans la nuit du 15 au 16 octobre 1914, où il a été grièvement blessé. "
Titulaire de Médaille militaire (JO du 31/05/1916) et de la Croix de guerre avec palme.

Trois de ses frères sont morts pour la France :

- Auguste Léon, Lieutenant au 43è RI tombé le 06/10/1914 à Roucy (02). Inhumé au carré militaire de St André lez Lille (59), nom inscrit sur le monument aux morts de cette commune. Il était le Trésorier fondateur du " Ralliement " ;

Hannecart1

- Paul Grégoire, Sergent au 51è RI tombé le 08/09/1916 suites de blessures HOE Belloy en Santerre (80). Inhumé au carré militaire de Fourmies (59) ;

Hannecart2

- Robert, Brigadier au 3è RAC tombé le 07/07/1916 à Assevillers (80). Inhumé au carré militaire de Fourmies (59), nom figurant sur une plaque dans l'église ND de Fourmies (59).

Hannecart3

Après la première guerre mondiale, Edouard fonde " l'Union nationale des familles des morts de la grande guerre ", ainsi que son journal : " Souvenir et fraternité ".

Quelques-unes de ses oeuvres :
1923 - La 10è escouade, scène de la vie du front
L'ultime prière
1924 - Les heures intimes
1925 - Sous les drapeaux
1930 - Un poète Alfred-Omer PINCHART. Sa vie, son oeuvre

Son père, ancien combattant de 1870, ainsi que son épouse sont décédés entre 1914 et 1918. Edouard HANNECART est décédé à Paris le 6 mai 1934.