Le petit-fils du Sergent Camille HENNINOT a contacté Alain afin de retrouver le lieu de décès de son grand-père porté disparu à la Harazée (51) le 17 décembre 1914.

archives_F931067R

Alain m'en ayant informé, c'est l'occasion d'une évocation sur le blog.

Camille HENNINOT était tisseur lors de son recensement en 1902. Il s'était engagé volontairement pour trois ans " avec une faculté de renvoi en congé après une année de service comme dispensé article 23 " ouvrier d'art " (Loi du 11 juillet 1892). "

Incorporé au 84e RI et nommé soldat de 1ère classe en 1903, il fut libéré en septembre de la même année avec le certificat de bonne conduite.

Il accompmlit diverses périodes d'exercices en 1905, 1909 et 1911. Cette année-là, il est nommé caporal : un deuxième galon rouge orne les manches de son uniforme.

Rappelé lors de la mobilisation générale, il fut affecté au 147e RI.

Nommé sergent le 21 octobre 1914.

Cité à l'ordre de la division

Pendant une attaque de nuit, est allé seul reconnaître les défenses accessoires de la tranchée ennemie.

Porté disparu le 17 décembre 1914 dans le secteur de la Harazée, Bois de la Gruerie.

Son nom est gravé sur le monument aux morts de Ligny en Barois.