Un commentaire posté il y a un mois m'a amené à entreprendre des recherches en marge de celles concernant le blog du 147è RI.

La petite-fille de l'Adjudant Baptiste VERDIER recherche la sépulture de son grand-père.

Baptiste VERDIER était Adjudant à la 16è Compagnie du 252è RI.

Il est tombé le 19 juin 1916 près du secteur de Malancourt. il était âgé de 29 ans. Le lieu de sa sépulture est inconnu. Son nom figure sur le monument aux morts de la commune d'Espezel (11) d'où il était originaire.

verdier252

Sa petite-fille a parcouru l'historique du régiment, recueilli une copie de l'acte de décès et de la fiche matricule, ainsi que le relevé de la Nécropole d'Esnes en Argonne figurant sur le site memorialgenweb, mais rien sur le lieu de la sépulture. D'autres hommes du 252è RI tombés le même jour ou quelques jours après sont quant à eux inhumés dans cette nécropole.

Or, à la Nécropole nationale d'Esnes en Argonne, la sépulture 2000 est au nom d'un soldat nommé VERDIER...

J'ai interrogé le pôle national des sépultures afin de savoir d'où provenait le corps de cet homme et à quelle date il avait été inhumé à Esnes. Ma demande a été transmise au service compétent à Verdun.

La réponse : le corps du Soldat VERDIER provenait du cimetière provisoire n°1 de Montzéville et fut inhumé dans la nécropole le 25 février 1921. Aucun autre renseignement.

L'acte de décès dressé le 22 juin 1916 indique que B. VERDIER fut inhumé dans une tranchée à la cote 287. Les deux témoins sont des hommes du 252è RI.

A Montzéville il y avait un poste de secours, mais celui-ci est assez loin par rapport au lieu où est tombé Baptiste VERDIER.

J'ai donc interrogé les copains du forum pages 1418 à tout hasard.

L'un d'eux a recherché dans sa documentation constituée notamment de copies de documents conservés aux archives de la Meuse. Parmi ceux-ci il a bien retrouvé une première liste où apparaît le nom de VERDIER parmi les inhumés du cimetières provisoire n'1 de Montzéville fin juin - début juillet 1916...

Quatre des noms figurant après le nom de VERDIER ont été inhumés à Esnes dans les tombes voisines de la n° 2000 : Paul LOUBET 2001, Armand FLEURET 6 RI - 2002, Pierre PALLAUD 173 RI - 2003, BETBOT (BETBOY) Jean 12è RI -  2004.

En poursuivant ses recherches, il a également retrouvé une seconde liste établie à une date antérieure d'un autre cimetière provisoire, situé dans le secteur de Pommérieux, très proche du lieu où est tombé Baptiste VERDIER. Au regard du nom de VERDIER, il est indiqué un numéro de compagnie : 16è, mais aussi le numéro du régiment de cet homme : 252è RI et encore la date d'inhumation : 21 juin 1916.

Mon correspondant me précise que les cimetières provisoires des environs d'Esnes étaient des étapes avant le regroupement vers le cimetière n° 1 de Monzéville (et avant la construction de la future Nécropole nationale d'Esnes en Argonne).

Malgré toutes les informations recueillies, rien ne permet d'affirmer avec certitude que le corps inhumé sous le seul nom de VERDIER - tombe 2000 est bien celui de Baptiste VERDIER.

Tous mes remerciements au pôle national des sépultures ainsi qu'à Frédéric.