Il y a deux mois, nous nous demandions qui pouvait bien être le jeune officier impétueux dont la mésaventure est rapportée dans les Mémoires de Georges HUBIN.

Deux noms étaient possibles parmi les sous-lieutenants : DUPONT et HUGUENET avec quelques éléments en faveur de ce dernier.

Le doute semble levé grâce au dossier de Légion d'honneur et à l'aide de Stephan que je remercie à nouveau.

Né en 1892 dans le Jura, Adolphe HUGUENET s'est engagé volontairement pour 5 ans en 1910 au 67è régiment d'infanterie. Après sa scolarité à l'école d'infanterie de Saint-Maixent (promotion Mobilisation ou la Revanche) en 1913-1914, il est nommé sous-lieutenant au 147è RI le 2 août 1914.

Chef de section à la 4è Cie (1er bataillon) sur l'état des effectifs à la date du 7 septembre 1914.

Lieutenant le 22 mars 1915, puis Capitaine le 4 octobre 1916. Il est affecté au 91è RI le 11 novembre 1916.

Il s'est illustré lors des combats de l'Argonne et du Bois de la Gruerie :

Citation à l'ordre de la IVè Armée le 17 février 1915
" A défendu pendant 3 jours et 3 nuits des tranchées attaquées avec acharnement par un ennemi nombreux. A communiuqé à tous les siens l'ardeur dont il est animé. "

Son action du 6 avril 1915 devant Pareid, outre des félicitations, lui vaudra une citation à l'ordre de la division :

" En se portant à l'attaque le 6 avril [1915] à la tête de sa section de mitrailleuses est tombé grièvement blessé au moment où il choisissait une position de tir. "

Cx guerre 1418

 

Sa blessure nécessitera une amputation des doigts de la main gauche.

Il fut fait Chevalier de la Légion d'honneur le 1er octobre 1915.

legion_1

Officier de la Légion d'honneur en 1934, alors qu'il était Chef de bataillon au 22è RTA.

Adolphe HUGUENET fut élevé à la dignité de Commandeur de la Légion d'honneur en 1955. Il était alors Colonel en retraite.

Il est décédé en 1968 âgé de 76 ans.

Merci aux copains du forum pages1418 (Mikado et Guilhem) pour leur précieux concours concernant Saint-Maixent.