27 avril 2010

Le Sergent Émile CARMAUX

Thierry, arrière petit-neveu du Sergent Émile CARMAUX a déposé un commentaire pour rappeler le décès de son arrière grand-oncle.Il est l'un des premiers à avoir déposé un commentaire aux premiers jours d'existence de ce blog.Émile CARMAUX est tombé comme le Commandant du régiment le 28 février 1915 à Mesnil les Hurlus.Il avait 25 ans.Son nom est incrit sur une plaque commémorative dans l'église de Warcq (08) où il était né. 4 autres membres de cette famille sont tombés entre 1914 et 1918 : Édouard Edmond CARMAUX de St Marcel (08),... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2010

Un blessé au cours de la retraite

Après les combats de Bellefontaine, la retraite s'organise tant bien que mal.A Villers devant Orval, la compagnie de Paul RICADAT est désignée comme arrière-garde : Nous traversons Villers devant Orval et nous nous engageons sur un chemin de terre qui grimpe au flanc d'une colline. Avant d'atteindre le sommet, ma compagnie, désignée comme arrière-garde, se déploie à droite et à gauche du chemin et se retourne face au village. Nous recevons ordre de creuser une tranchée pour tireurs à genoux mais aussi de préparer les feux pour... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2010

Un défaut de fabrication ?

Un fait nous a surpris. Comment avons-nous pu mener cet assaut contre des troupes munies de mitrailleuses, sans avoir à la compagnie un seul blessé ?Nous en avons discuté les jours suivants avec nos officiers et il fut admis que dans les premiers jours des hostilités, les Allemands tiraient trop haut.Comment cela put-il se faire ?Ils avaient pourtant fait, comme nous, des tirs d'exercice. Un défaut de fabrication dans la hausse de leurs armes fut-il le coupable ?Nous n'en savons rien.Toujours est-il qu'ils le constatèrent et en... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 avril 2010

Souvenir d'un tableau

Après la bataille de Bellefontaine, devant les incendies que Paul RICADAT peut observer, il se rappelle un tableau vu précédemment : [...] Il me semble que j'ai vu pareil décor,mais où ? Et tout à coup je pense au tableau de DETAILLE ; le Rêve. Un soldat de chez nous, en pantalon rouge et capote bleue, comme moi, de garde au drapeau, comme moi, le regard fasciné, contemple dans les nuées une vision de rêve : des étendards vainqueurs défilent dans une apothéose de victoire.Si le décor est le même, les pensées diffèrent. [...]... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2010

22 août 1914 : Un assaut à la baïonnette

Poursuivons la lecture des souvenirs de Paul RICADAT alors que le 147è RI est en Belgique. [...] Quand nous fûmes à 100 m  de la route, l'Adjudant commanda :- Baïonnette au canon !Alors quand les derniers défenseurs de la tranchée virent nos armes blanches briller au soleil, ils détalèrent vers leur arrière abandonnant morts et blessés.[...] Cette première victoire nous donne des jambes. Ayant traversé la route, nous continuons à courir, il fallut nous arrêter.[...]Sur notre gauche, le village de Bellefontaine semble être le... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2010

22 août 1914 - Comme à l'exercice...

Un agent de liaison vient transmettre des ordres à l'Adjudant SIMON, commandant la section de Paul RICADAT [...] Celui-ci se retourne vers nous : - Les enfants, à mon commandement... En tirailleurs ! Ainsi qu'au terrain de manoeuvres de Daigny, nous nous déployons au-delà de la maison, sous le bourdonnement des balles et nous nous couchons. - Attention ! Préparez-vous... En avant ! Tous debout, alignés comme à l'exercice, nous fonçons en avant, de toute la vitesse que nous pouvons donner, malgré notre chargement et les yeux fixés... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2010

Un Dragon au 147è RI

Jean-Luc que je remercie, vient de m'adresser copie de la transcription de l'acte de décès du Cavalier Jules CUISSET.Celui-ci était détaché au 147è RI en qualité d'éclaireur monté.Décédé le 21 août à Villers la Loue en Belgique, il est (à ce jour) le premier mort pour le 147è RINé à Maubeuge (59), il était âgé de 26 ans. Il demeurait à Bachant (59). Son décès fut enregistré par l'officier payeur du 147è RI le Lieutenant Georges GIRARDIN, les témoins furent le Caporal Maxime VERLAYE et le Soldat Fernand TOULOUSE.
Posté par dunbarne à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2009

Le Soldat Jules MISSET

Relevé dans le Réveil de Sedan : Francheval La Médaille militaire à titre posthume a été attribuée au Soldat MISSET Jules, du 147ème RI, mort pour la France, avec la belle citation suivante : Très bon soldat, brave, courageux, dévoué, remarquable par son sang-froid. Tué glorieusement, le 23 août 1914, en Belgique à Bellefontaine. Croix de guerre avec étoile de bronze.     Source fonds documentaire de la SHAS
Posté par dunbarne à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2009

La revanche de Sedan (5)

" Dans la deuxième quinzaine d'août, le 147è régiment d'infanterie s'élance dans la bataille de Belgique. Il y accomplit des merveilles. L'escouade des Ardennais s'y distingue et " le Vieux " n'a jamais été si alerte et si jeune. Est-ce que ce serait déjà la victoire ? "
Posté par dunbarne à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2009

Le Soldat Emile CHARLIER

Extrait du Réveil de Sedan : Francheval - Décoration posthume La Médaille militaire a été décernée à titre posthume au Soldat Emile CHARLIER du 147è Ri, mort pour la France : " Excellent soldat, courageux et consciencieux. Tué à son poste de combat le 22 août 1914, à Bellefontaine. Croix de guerre avec étoile de bronze. " Emile CHARLIER avait 22 ans. Son nom est inscrit au monument aux morts de Francheval, où il repose dans le cimetière communal.
Posté par dunbarne à 09:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :