04 mars 2010

On ne défend pas les tranchées avec des morts

Après la relation de l'attaque meurtrière du 5 janvier 1915, figure un état de pertes annoté semble-t-il par le Général GUILLAUMAT, qui rédigea également une note manuscrite : Pertes approximatives 4è Cie du 147è, 110 hommes hors de combat3è Cie du 147è, 35 hommes hors de combatLieutenant PREGNON disparu1ère Cie du 147è, 106 hommes hors de combat 3è bataillon du 91è, 37 hommes hors de combatTotal 288 (+ 1 officier manuscrit) Mention manuscrite :Total du 31/12, 430 + 8 officiersTotal 718 (manuscrit) Note manuscrite du... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mars 2010

L'attaque du 5 janvier 1915 (2)

Dès 9h30, le Général de division qui avait son PC à La Harazée depuis 5h30, envoyait à la disposition du Lt-colonel GIRARD commandant le sous-secteur de Fontaine-Madame les 2 Cies du bataillon BRANCOURT (91è) et faisait revenir à La Harazée, les deux autres Cies de ce même bataillon, qui avaient été envoyées au Four [de Paris], comme réserve des troupes engagées dans cette direction.A l'aide de ces renforts, plusieurs contre-attaques sont déclenchées et la lutte se poursuit opiniâtre jusque vers 16 h.Nous occupions alors une ligne... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2010

L'attaque du 5 janvier 1915 (1)

Évoqués dans des messages précédents, l'état des troupes au début de janvier 1915 et les pertes du début de ce même mois ainsi que des premiers mois de guerre, je reviens ici sur l'attaque du 5 janvier 1915 à laquelle participa le 147è RI.Le régiment est alors dans le secteur de Fontaine-Madame. Ce n'est pas l'acteur principal de cette attaque qui est menée par les " Garibaldiens " du 2è bataillon du 4è Régiment étranger sous les ordres du Commandant Camilio LONGO.Cette attaque est relatée dans le JMO de la 4è DI à la date... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2010

Le Capitaine Henri SARROLA

Dans un des numéros du Réveil de Sedan, il est fait mention de la réinhumation d'Henri SAROLLA. Le mercredi 5 octobre [1921] a eu lieu à Montmédy la réinhumation du Capitaine adjudant-major Henri SAROLLA, du 150è régiment d'infanterie, chevalier de la Légion d'honneur, décoré de la Croix de guerre, tombé glorieusement le 16 avril 1917, à Sapigneul. Le défunt bien connu à Sedan, appartenait à notre brave 147è régiment d'infanterie. Source fonds documentaire de la SHAS
Posté par dunbarne à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2010

Un Dragon au 147è RI

Jean-Luc que je remercie, vient de m'adresser copie de la transcription de l'acte de décès du Cavalier Jules CUISSET.Celui-ci était détaché au 147è RI en qualité d'éclaireur monté.Décédé le 21 août à Villers la Loue en Belgique, il est (à ce jour) le premier mort pour le 147è RINé à Maubeuge (59), il était âgé de 26 ans. Il demeurait à Bachant (59). Son décès fut enregistré par l'officier payeur du 147è RI le Lieutenant Georges GIRARDIN, les témoins furent le Caporal Maxime VERLAYE et le Soldat Fernand TOULOUSE.
Posté par dunbarne à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2010

L'Adjudant Julien RAMELOT, ancien douanier

Extrait du Réveil de Sedan - janvier 1921 Pouru aux Bois - Décoration posthume Au livre d'or des Douaniers ardennais tombés au champ d'honneur, vient s'ajouter l'Adjudant RAMELOT Julien, mort pour la France.M. RAMELOT était une des gloires du 5è bataillon douaniers. La mobilisation le trouva préposé à Sedan, mais sur sa demande il fut intégré comme Caporal à la 7è Cie du 147è RI. Par sa belle conduite, il fut promu Sergent, puis Adjudant, fut l'objet d'une citation et proposé pour le grade de Sous-lieutenant et la Médaille... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 février 2010

Deux croix de la Légion d'honneur bien méritées

Sous ce titre d'une des chroniques du Réveil de Sedan, figure l'hommage à 2 officiers du 147è RI : L'Officiel du 13 mars [1921], nous apprend que deux de nos concitoyens très estimés : M. ROZOY Louis, Lieutenant au 147è RI, négociant en vins, rue Ste Barbe, et M. ROSSIGNON Lucien, Sous-lieutenant au 147è RI, économe des Hospices civils de Sedan, viennent d'être nommés chevaliers de la Légion d'honneur.Tous deux furent d'une bravoure éclatante pendant la guerre et ils furent l'objet des citations les plus élogieuses. Ils montrèrent... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2010

Des anciens élèves du Lycée Colbert à Paris 10è

Lors de la journée portes ouvertes du Lycée Colbert, j'ai pu photographier les plaques à la mémoire des anciens élèves qui ornent le hall d'entrée.Parmi les noms figurant sur celles-ci, il y a quelques hommes du 147è RI Année 1914 Maurice GACHES, Soldat, tombé à Yoncq le 28 août 1914 Année 1915 René GENEVOIS, Caporal,  tombé le 2 novembre 1915 à Perthes et Tahure. Né à Paris en 1891, son père était employé de l'Octroi.Marcel GUEREMY, Caporal, tombé le 5 janvier 1915 dans le Bois de la GruerieRaoul JOLLY, Sergent-fourrier,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2010

Et l'amour ?

Il y a un peu plus de 95 ans, en janvier 1915, dans le Bulletin des Armées de la République était relatée la célébration du premier mariage aux armées : " Le premier mariage aux armées a été célébré, récemment, à la mairie d'Hauteville, petite commune des environs d'Arras, par-devant un jeune sous-lieutenant de dragons, transformé pour la circonstance en officier... de l'état civil.Le marié, adjudant au peloton cycliste territorial, avait obtenu - fort difficilement, du reste - la faveur de réaliser devant l'ennemi l'union que... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2010

État des troupes en ce début janvier

Extrait du JMO du 147è RI à la date du 12 janvier 1915, voici un aperçu de l'état du régiment : [...] Malgré la fatigue, les pertes considérables de chaque jour, la pluie persistante qui rend le séjour dans la tranchée particulièrement pénible, le moral de la troupe est encore excellent ; les lanceurs de pétards, les patrouilleurs volontaires foisonnent comme par le passé ; cependant l'on devine que l'effort demandé depuis bientôt 4 mois aux troupes du 2è CA et de la 4è Division en particulier, atteint la limite des forces humaines... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]