29 mai 2011

La soupe dans la tranchée

Illustrée par Paul Adolphe KAUFFMANN (1849-1940), dit Peka, une vignette trouvée sur une brocante Le texte au verso : Qu'il est réconfortant après une nuit glaciale passée dans la tranchée de recevoir la soupe chaude, le bon bouillon et le café brûlant qui va remettre d'aplomb nos braves troupiers. Les cuisines roulantes viennent de transporter la soupe attendue avec impatience jusque très près du front et les hommes désignés viennent l'apporter à leurs camarades. Ce n'est pas une corvée sans danger, car les obus et les... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2011

Je tire, il s'abat...

Le petit jour se lève... [...] Petit à petit la grisaille diminue. Nous redoublons d'attention. Tout à coup, un cri surgit de plusieurs bouches à la fois : - Les voilà ! En effet, devant nous, à 200 m environ, une vague de tirailleurs progresse par bonds dans notre direction. - Hausse 200. Feu à volonté. Alors c'est le déchaînement. La fusillade crépite dès que les Allemands se lèvent pour un nouveau bond. Le fusil posé sur le parapet nous pouvons ajuster notre tir, les bonds se succèdent mais plus courts. Avant chacun d'eux, un... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2011

Belligné - 44

Sur le monument aux morts de Belligné, 2 noms d'hommes du 147è RI : Soldat Julien BRECHETEAU et Caporal Joseph ROHARD. Julien BRECHETEAU était âgé de 22 ans. Il est décédé des suites de ses blessures le 14 mai 1917 à la cote 108, secteur de Moscou - Sapigneul (51). Joseph ROHARD, quant à lui était né en 1890. Il est décédé des suites de ses blessures à la Croix en Champagne le 13 octobre 1915. Il est inhumé à la Nécropole nationale de St Jean sur Tourbe - Tombe 664. Merci à Marc
Posté par dunbarne à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2011

Hôpital de Verdun - 1915

Trouvée sur une brocante, cette photo légendée " hôpital militaire de Verdun - le 6 juillet 1915 " Ces hommes et ces femmes ont probablement soigné Pierre LAGRANGE et d'autres de ses camarades, alors qu'il avait été blessé le 5 avril 1915 à Pareid. Il est entré à l'hôpital militaire de Verdun (source SAMHA). L'homme assis au premier plan porte un uniforme du... 47è RI. Un chiffre de plus et c'était le 147è RI.
Posté par dunbarne à 08:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mai 2011

Pierre Émile SIMMER

Les recherches se poursuivent et les informations s'enrichissent. Hélène a pu se rendre aux archives départementales de Paris et photographier la fiche matricule de Pierre Émile SIMMER recensé au 6è bureau de la Seine en 1905. Il était bien né en 1885 aux Lilas (93), mais n'a aucun lien avec le 147è RI. En 1905, il exerçait la profession d'électricien monteur aérien. Lors de son recensement un numéro lui fut attribué : 2358. La plaque trouvée porte quant à elle le n° 2765. Est-ce bien  le même homme ? Pierre SIMMER fit son... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2011

Du trou individuel à la tranchée

[...] Nous avançons lentement sur un terrain fortement éclairé par la lune et découvrons une ligne de trous, à peine ébauchés, 15 à 20 cm de profondeur, de quoi y cacher les deux pieds. Vient l'ordre de nous arrêter et de continuer le terrassement jusqu'à la tranchée pour tireur à genoux. Les sacs posés derrière nous, nous nous mettons à l'oeuvre, rejetant la terre en avant pour le parapet. Elle est assez meuble et nous arrivons vite à une profondeur acceptable. Nous faisons la pause non sans avoir garni le fond de la tranchée avec... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2011

Le Sergent Arnold CATTELOT

Les recherches sur les hommes de la 5è Cie recensés au 6è bureau de la Seine apportent de nouveaux noms de combattants du 147è RI : les témoins cités dans les actes de décès. Parmi ceux-ci le Sergent Arnold CATTELOT, témoin au décès d'Henri FAURE de la 5è Cie. Arnold était natif de St Hilaire et résident de Berlaimont, son nom m'avait été signalé par Jean-Luc. J'ai de nouveau fait appel à lui ; il a été aux archives départementales du Nord pour photographier son acte de décès et la fiche matricule le concernant. Arnold CATTELOT... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2011

Recherche... suite

Quelques jours après l'exposé de la recherche relative aux éventuels descendants de Pierre Émile SIMMER, de nouveaux éléments apparaissent. J'ai contacté le groupe de discussion Généalogie-Paris et reçut une réponse très rapide d'Arlette, que je remercie ici. Elle a consulté le site geneaservice sur lequel figure une base de données établie à partir du fonds Coutot (archives de Paris et du département de la Seine). En interrogeant cette base, elle a trouvé plusieurs fiches faisant apparaître les nom et prénoms de Pierre Émile... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2011

Le Sergent Louis LAURANS

Le petit-fils du Sergent Louis LAURANS a déposé un commentaire sur le blog. Nous avons pu échangé et il m'a adressé quelques renseignements et documents. Il a également photographié l'intégralité des tombes de la nécropole nationale de Loupeigne (02), ainsi que les tombes allemandes. Louis LAURANS est décédé le 1er août 1918 au Bois Meunière (55). Il était âgé de 30 ans. Marié en août 1913, il laissait une veuve et deux enfants.   Titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec étoile d'argent (citation à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2011

Dans les trous allemands

[...] Dans la soirée, nous quittons le massif forestier et gagnons en lisière, une éminence de terrain qui surplombe les environs immédiats et semble nous établir en flanc-garde. Cette position a déjà été utilisée par l'ennemi ; nous y trouvons des trous individuels très profonds bien plus perfectionnés que ceux que nous creusons et dernier confort que seul un ennemi peut se premettre, chaque trou est recouvert, avec inclinaison à 45°, par une porte ou un volet arrachés au plus proche village. Les Allemands ont dû évacuer... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :