19 mai 2011

Le Sergent Arnold CATTELOT

Les recherches sur les hommes de la 5è Cie recensés au 6è bureau de la Seine apportent de nouveaux noms de combattants du 147è RI : les témoins cités dans les actes de décès. Parmi ceux-ci le Sergent Arnold CATTELOT, témoin au décès d'Henri FAURE de la 5è Cie. Arnold était natif de St Hilaire et résident de Berlaimont, son nom m'avait été signalé par Jean-Luc. J'ai de nouveau fait appel à lui ; il a été aux archives départementales du Nord pour photographier son acte de décès et la fiche matricule le concernant. Arnold CATTELOT... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2011

Recherche... suite

Quelques jours après l'exposé de la recherche relative aux éventuels descendants de Pierre Émile SIMMER, de nouveaux éléments apparaissent. J'ai contacté le groupe de discussion Généalogie-Paris et reçut une réponse très rapide d'Arlette, que je remercie ici. Elle a consulté le site geneaservice sur lequel figure une base de données établie à partir du fonds Coutot (archives de Paris et du département de la Seine). En interrogeant cette base, elle a trouvé plusieurs fiches faisant apparaître les nom et prénoms de Pierre Émile... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2011

Le Sergent Louis LAURANS

Le petit-fils du Sergent Louis LAURANS a déposé un commentaire sur le blog. Nous avons pu échangé et il m'a adressé quelques renseignements et documents. Il a également photographié l'intégralité des tombes de la nécropole nationale de Loupeigne (02), ainsi que les tombes allemandes. Louis LAURANS est décédé le 1er août 1918 au Bois Meunière (55). Il était âgé de 30 ans. Marié en août 1913, il laissait une veuve et deux enfants.   Titulaire de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec étoile d'argent (citation à... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2011

Dans les trous allemands

[...] Dans la soirée, nous quittons le massif forestier et gagnons en lisière, une éminence de terrain qui surplombe les environs immédiats et semble nous établir en flanc-garde. Cette position a déjà été utilisée par l'ennemi ; nous y trouvons des trous individuels très profonds bien plus perfectionnés que ceux que nous creusons et dernier confort que seul un ennemi peut se premettre, chaque trou est recouvert, avec inclinaison à 45°, par une porte ou un volet arrachés au plus proche village. Les Allemands ont dû évacuer... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2011

Une nouvelle recherche

Les recherches sur le 6è bureau de la Seine et les copains de Charles GABRIEL ont sucité un nouveau commentaire et un échange. Une plaque d'identification a été trouvé par des promeneurs dans une forêt proche de Paris. Elle porte des inscriptions parfaitement lisibles : le nom, la classe, le bureau de recrutement et le n° de mtricule d'un soldat : Pierre SIMMER - classe 1905 - Seine 6è bureau - 2765     Cet homme était-il du 147è RI ? D'un autre régiment ? Aucune fiche sous ce patronyme n'a pu être trouvée sur le site... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2011

Des nouvelles de la 5è Compagnie

Les recherches progressent doucement : premier recueil de fiches matricules aux archives départementales de Paris par Hélène, réception des actes de décès et dépouillement de ces premiers éléments. Des surprises : des survivants, anciens du 147è, qui furent faits prisonniers par exemple à Yoncq. Le point de départ de tout cela ? Le Livre d'or des Morts pour la France du 18è arrondissement de Paris. Nous recherchons les copains de son grand oncle Charles GABRIEL. Parmi eux, il y a Paul RICADAT (de la classe 1913), dont les récits... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mai 2011

Des provisions...

[...] C'est la 1ère section qui a reçu le plus gros de l'attaque. Il s'en est fallu de peu que l'on aboutisse au corps à corps. Nos hommes ont dû sortir de la tranchée et sont devenus, de ce fait, plus vulnérables.Décimés, les assaillants, devant leurs pertes, se retirent et chacun n'a plus qu'à compter ses morts. 7 tués chez nous, dont le Lieutenant PÊCHEUR, fils aîné du Procureur de la République de Sedan qui commandait la 1ère section. L'après-midi, sous le couvert d'une patrouille, nous avons dénombré les cadavres ennemis. Une... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mai 2011

Quelques nouvelles

Comme vous avez pu le remarquer, les messages se font plus rares. Des recherches sur la 5è Cie du 147è et les copains du Sergent Charles GABRIEL avec Hélène sa petite nièce, des échanges avec des descendants, une moisson de photos de sépultures transmise par plusieurs contributeurs que je remercie d'ores et dèjà, des recherches sur la première femme pilote brevetée au monde, Élisa DEROCHE plus connu sous le nom de Baronne Raymonde DE LAROCHE, sans oublier celles sur la bicyclette pliante du Commandant Henri GÉRARD co-inventée par... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 avril 2011

Un Allemand à plat ventre

Juste en face de moi, à 5 mètres, un Allemand est à plat ventre, la tête cachée derrière un arbre. Est-il blessé ou nous guette-t-il pour nous abattre à la première imprudence de notre part ? Un caporal, qui parle allemand, lui crie [...] : - Lass deine Waffe und komm, wird es dir keinen Schaden zufügen (Pose ton fusil et viens, on ne te fera aucun mal) L'Allemand ne bouge pas, mais gardant son fusil en mains, nous épie tantôt à droite, tantôt à gauche de l'arbre.Une 2è sommation n'a pas plus de succès.La situation sur notre droite... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 avril 2011

Le Soldat Louis RATEL

Jean-Luc qui réalise un travail sur les morts de Bouillancourt en Séry (80) m'a également communiqué la copie de l'acte de décès du Soldat Louis RATEL. Celui-ci est décédé des suites de maladie à l'hôpital complémentaire 59 installé dans le collège de garçons de St Nazaire. Louis RATEL né en 1896 n'avait pas 20 ans. Il s'était probablement engagé volontairement. Il n'y a pas de fiche à son nom sur le site Mémoire des hommes. Son nom est inscrit est sur le monument aux morts de Bouillancourt (80).Il est inhumé dans le carré... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]