Ernest CORNU est identifié par le correspondant : le personnage à l'extrème droite de la première photo

A sa droite (à gauche sur la photo), sa soeur puis sa mère puis un autre soldat.

Nous savons qu'Ernest demeurait à Villers sur Bar (08). Les recherches sur les registres d'état-civil permettent de relever un Louis Ernest né en 1892 dans la commune et une Marie Henriette Lucie un an plus tard.

Les parents sont les mêmes : Jean-Pierre Ernest et Marie Henriette BONNESSOEUR. Un détail : la signature du père sur les actes de naissance de ses deux enfants indique E. Cornu. Peut-être se faisait-il appeler Ernest ?

Poursuivons les recherches afin de savoir si Louis Ernest a été incorporé au 147e.

La table alphabétique de la classe 1912 permet de relever le n° de matricule et ainsi de consulter la fiche matricule de Louis Ernest.

C'est bien le cas. Incorporé en 1913, Louis Ernest était alors cultivateur. Blessé en janvier 1915, il en gardera des séquelles et sera classé service auxiliaire pour la durée de la guerre. En 1920, une pension d'invalidité lui fut attribuée.

La case réservée aux blessures et décorations mentionne qu'il avait reçu plusieurs récompenses et lettres de fécilicitations. Malheureusent aucune autre trace n'en subsiste.

Louis Ernest s'est marié en 1920 à Villers sur Bar avec Marie Elvire Marcelle LAPIERRE.

Le diplôme de combattant lui fut attribué en 1927.

Bien qu'invalide de guerre, il fut de nouveau mobilisé en 1939.

Des recherches complémentaires sur geneanet m'ont permis de relever l'année de son décès survenu en 1976 à Villers sur Bar.