Il y a cent ans, au cours de l'année 1919, les prisonniers capturés et détenus en Allemagne rentraient au pays.

Fernand LEGARDEZ était l'un d'entre eux.

Trois fiches le concernent dans la base de la Croix-rouge internationale.

L'une d'entre elle porte les références de deux listes :

  • la première, datée du 19 décembre 1914, nous apprend qu'il avait été capturé à Bellefontaine en Belgique,
  • la seconde, datée du 8 avril 1916, nous apprend qu'il fut transféré du camp d'Altengrabow vers celui de Wittenberg.

Une troisième fiche indique quant à elle les références de la mère de Fernand qui n'avait plus de nouvelles de son fils depuis mars 1918. Elle indique dans sa demande qu'il était interné à Wittenberg sous le n° 4370 et qu'il était affecté à l'Arbeitskommando 18.

Difficile d'en savoir plus sur Fernand : seule la mention de sa classe de recrutement (1911) sur l'une des fiches permet de supposer qu'il était né en 1891.

Toutefois, la mention de son lieu d'origine relevé sur la Gazette des Ardennes (Cuvillers 59) me permet d'orienter les recherches vers les archives du Nord et plus particulièrement le bureau de recrutement de Cambrai.

Fernand avait été incorporé en 1912 au 147e RI, puis affecté au 28e Dragons en mars 1913 avant de retourner au 147e RI le 16 août 1913.

Au mois d'août 1914, il était à la 10e Cie du 147e (3e bataillon), lorsqu'il fut capturé le 22 août 1914 à Bellefontaine.

Rapatrié en janvier 1919, son droit à la carte de Combattant fut reconnu 30 ans plus tard en 1949, comme l'indique une mention en marge de sa fiche matricule.

Il avait précédemment été évoqué sur le blog en 2013.