La présomption émise en 2011, quant à l'identité du Capitaine SPACENSKY (parfois orthographié aussi de cette manière sur le JMO), était la bonne : il s'agit bien du Capitaine Georges SPACENSKI.

Spacensky_2

Celui-ci était né dans l'Aube à Barbuise, et s'était engagé pour 3 ans en 1900 au 3e RI.

Après avoir été nommé caporal en novembre 1900, il est passé au 141e RI le 21 décembre 1901. Nommé sergent le 24 septembre 1902, puis sergent-fourrier le 17 janvier 1903.

A l'issue de ce premier engagement, il renouvelle pour 2 ans et est affecté au 39e RI, puis pour 3 ans, en 1905, avant de partir pour l'école de Saint-Maixent.

Il est promu sous-lieutenant en 1907 et affecté au 106e RI. Lieutenant en 1909, il est affecté au 162e RI avant d'être nommé au 147e RI en novembre 1909.

Un mois plus tard, il épousait à Rouen (76) Alice FANTHOMME.

Il est promu capitaine à titre temporaire le 1er septembre 1914, puis à titre définitif six mois plus tard.

Il fut cité à l'ordre de l'armée le 17 février 1915 pour son attitude lors des combats du 5 janvier 1915 à Fontaine-Madame.

Blessé le 5 avril 1915 à Pareid.

En novembre 1915, il est affecté au 128e RI, puis en août 1916 brièvement au 100e RI avant de rejoindre le 167e RI.

Il est fait prisonnier le 8 septembre 1917 au Ravin d'Ornes et détenu au camp d'officiers de Karlsruhe, après avoir transité par Montmédy.

En mars 1918, son nom apparaît sur une liste d'officiers présents à Strasbourg.

Rapatrié en décembre 1918, il poursuit sa carrrière militaire et est promu chef de bataillon en juin 1929.