Il y a 100 ans, après avoir relevé le 120e RI dans le sous-secteur des Rieux, des patrouilles du 147e sortaient pour vérifier les réseaux.

L'ennemi avait envoyé de nombreux minen et bombes à ailettes.

Les hommes effectuèrent des travaux de réfection des boyaux et des tranchées, puis posèrent des caillebotis.

Aucune perte à déplorer au cours de cette même journée.

La guerre allait durer encore 365 jours...