Christian, qui réalise " un petit topo sur les Poilus de [son] village ", m'a transmis la fiche mémoire des hommes du Soldat Émile LECOQ tombé à Chézy en Orxois le 2 juin 1918.

archives_G880405R

Émile était né à Moisselles (95), dans l'ancien département de Seine et Oise, en 1895. Couvreur-plombier lors de son recensement, il savait lire, écrire et compter.

Ajourné pour faiblesse en 1914 et 1915, il fut incorporé au 87e RI en août 1916. Parti rejoindre le front au mois de mars 1917, il tomba malade et fut évacué début avril. Il passa au 147e RI après guérison le 26 avril 1917.

Victime d'un bombardement le 2 juin 1918, il reçut une citation à l'ordre du régiment à titre posthume le 12 juin 1918 :

Bon soldat ayant toujours bien fait son devoir. Armurier consciencieux et travailleur, a été grièvement blessé à son poste de combat le 2 juin 1918.

crx_g1

Il est inhumé dans la tombe 104 de la Nécropole de Neuilly Saint-Front (02).

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de la commune de Saint Martin du Tertre (95).

Il avait 22 ans.