La dernière évocation de l'année concerne Georges Victor FOUGEREUX, natif de Toury (28), dont l'arrière petite-fille m'a communiqué une photo de groupe prise en 1915 alors qu'il était au 147e RI à Saint-Nazaire (44).

147_Fougereux_1915

147_1915_fougereux

Sur cette photo, Georges est à l'extème gauche sous la croix. On peut reconnaître un caporal au deux galons bien que blanchis à la craie (ils sont rouge à l'origine) et un soldat de première classe à droite. Des insignes de spécialité se devinent sur leur manche mais ne sont pas déchiffrables. Le personnage à l'extrème droite porte une curieuse ceinture.

La photo est prise dans la cour de l'école Jean Macé de Saint-Nazaire.

Georeges était maréchal ferrant lors de son recensement en 1893. Le conseil de révision lui a accordé un sursis de un mois valable jusqu'au 16 décembre 1894. (Il aurait dû faire son service à compter d'octobre) en raison d'une maladie.
Celle-ci entraîna sa réforme le 7 janvier 1895.

Classé dans la réserve de l'armée territoriale (il était âgé de 42 ans), il fut cependant rappelé en vertu du décret de mobilisation générale d'août 1914 : passé devant le conseil de révision en novembre 1914, il fut probablement déclaré guéri et jugé bon pour le service.

Appelé à rejoindre le 147e RIT alors à Saint-Nazaire, il partit en train pour cette destination où il arrive le 17 mars 1915.

Le 6 juillet 1915, il rejoint le Groupe territorial du 13e d'artillerie à Paris ou à Vincennes.

Le 1er juin 1916 il est au 20e Escadron du Train en garnison à Paris.

Le 24 août 1918 il est détaché à Société normande de métallurgie à Caen et rattaché administrativement au 129e régiment d'infanterie.

Démobilisé le 16 janvier 1919 par le 20e Escadron du train, et libéré de toute obligation militaire.

Détail amusant : une partie de mes ancêtres du côté de ma grand-mère parternelle était originaire de Toury et compte de nombreux.... maréchaux ferrants. Mon arrière grand-père, père Pierre LAGRANGE, fut sous-chef de gare à Toury (28).

Un grand merci à Jocelyne.