fourragere147

Le Général LEBRUN remet la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre au drapeau du 147e RI, titulaire de trois citations à l'ordre de l'armée (texte extrait de l'historique du 147e RI) :

Citation à l'ordre de la Xe Armée, n° 235 du 25 octobre 1916

Les 4 et 6 septembre, sous la vigoureuse impulsion de son chef, le Lieutenant-colonel BOURGEOIS, a enlevé brillamment les positions ennemies qu'il avait mission d'attaquer, progressant de près de deux kilomètres et faisant de nombreux prisonniers.

Superbe au feu, le 147e a fait preuve, au cours de ces journées, d'une splendide bravoure et de qualités manoeuvrières remarquables.

Le Général commandant la Xe Armée

Signé MICHELER

 

Citation à l'ordre de la VIe Armée, n° 623 du 26 août 1918

Superbe régiment, plein d'entrain et d'allant.

Le 31 juillet 1918, sous les ordres du Lieutenant-colonel LANUSSE, s'est emparé d'un bois puissamment défendu par de nombreux nids de mitrailleuses. Sans souci de ses pertes, a progressé de trois kilomètres, capturant plus de 300 prisonniers, 63 mitrailleuses et 4 canons d’accompagnement, déterminant par son audacieuse marche en avant celle de tous les éléments des unités voisines.

Par ordre 119 " F ", la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre est conférée au 147e régiment d'infanterie.

Le Général commandant la VIe Armée

Signé DEGOUTTE

Citation à l'ordre de la IVe Armée, n° 1471 du 28 novembre 1918

 

Régiment remarquable par son mordant, sa ténacité dans l'effort et sa capacité manoeuvrière.

Sous les ordres de son chef, le Lieutenant-colonel LANUSSE, au cours de six journées de progression et d'attaques incessantes, a refoulé l'ennemi sur plus de six kilomètres de profondeur, malgré les difficultés d'un terrain puissamment fortifié et sans souci des pertes causées par le feu et l'ypéritage ; s'est emparé de 261 prisonniers, de 6 pièces de 105, 4 pièces de 77, 23 mitrailleuses lourdes, ainsi que de nombreuses munitions et matériel divers.

Le Général commandant la IVe Armée

Signé GOURAUD