Objet de l'attaque

  • Prendre pied sur les 1è et 2è lignes allemandes - Front ABCD du croquis ci-joint

claonne1

Source SHD - JMO du 147è RI

  • Déborder et faire tomber la défense de l'éperon Nord du ravin de Genonsevaux


Organisation de l'attaque
Éxécutée avec le plus grand soin pendant la semaine précédent l'attaque, à savoir :
Création de boyaux aussi nombreux que possible, création d'abris pour les renforts et les réserves, organisation des PC, des liaisons téléphoniques, des abris de munitions.

Éxécution de nombreuses reconnaissances pour déterminer les défenses accessoires, les flanquements de la ligne ennemie, la nature du terrain à parcourir.

Entente avec l'artillerie pour préciser les points à battre et les repérer.
Entente avec le service du Génie - préparation des moyens d'escalade, jalonnage des positions d'attente de l'infanterie et des emplacements de la 1è ligne d'attaque dans la tranchée de départ avant le déclanchement de l'attaque.

Préparation de l'attaque
Éxécutée par l'artillerie conformément aux dispositions de l'ordre d'attaque n°890 en date du 18 juin du Général commandant le secteur des Hauts de Meuse.
L'attaque d'infanterie fut fixée au 20 juin à 14h15.

Éxécution de l'attaque
Le 147è formant la 1ère ligne de l'attaque, il était lui-même divisé en deux échelons à savoir :

1er échelon

  • 2è bataillon ayant de la droite à la gauche les 6è et 5è Cies formant le 1er groupe de l'attaque et les 7è et 8è Cies
  • 3è bataillon ayant les 11è et 9è Cies en première ligne et les 12è et 10è en renfort

Les objectifs désignés étaient les suivants :
2è bataillon

  • 1er objectif : Point B avec liaison sur la tranchée de Calonne et sur A inclus avec le VIè CA
  • 2è objectif : le Haricot 380

3è bataillon

  • 1er objectif : Point C, liaison vers R avec le 2è bataillon
  • 2è objectif : 2è ligne allemande au Sud de C et la partie Sud-Est du Haricot.

Une répartition des boyaux entre les deux bataillons avait été faite.
Une section de mitrailleuses du 147è marchait derrière chaque aile et deux sections marchaient derrière le centre des compagnies de première ligne.

2è échelon


1er bataillon disposé en position d'attente en colonne double dans la zone limitée à l'Est et à l'Ouest entre les boyaux 3 et 0 et limité au Nord et au Sud par la tranchée de soutiens et la route ed Mouilly les Eparges.
Les pionniers du régiment et des fractions du Génie suivent les compagnies de première ligne, en emportant du matériel pour l'organisation des points conquis ; trois sections de mitrailleuses de la 6è brigade suivaient le 1er bataillon.