Michel DELATTRE, premier fusillé du 147è RI, avait un frère aîné prénommé Agathon.

Né en 1890, celui-ci était de la classe 1910. Tout comme Michel et son père, il travaillait à la mine n° 2 à Lens.

Il fit son service militaire au 73è RI de Béthune.

Il passe au 12è BCA en août 1915.

Porté disparu le 8 janvier 1916 à l'Hartmannwillerskopf, on apprend en 1917 par un avis ministériel, qu'il est retenu en captivité au camp de Mannheim après être passé par un camp de prisonniers en Belgique.

Il est rapatrié en décembre 1918 et rattaché au 26è bataillon de chasseurs.

En 1939, ouvrier mineur, il est affecté spécial aux mines de Courrières et dégagé de toutes obligations militaires en octobre 1939.

Il était titulaire de la Croix de guerre et serait décédé après 1961.

crx_g1