Cent ans après, rendons son nom à l'homme du 91è RI (4è DI - 7è brigade) fusillé le 6 septembre 1914 : Arthur DEBOUT.

Arthur DEBOUT était né à Provin (59) en décembre 1893. Lors de son recensement, il exerçait la profession d'ouvrier mineur.

Sa fiche matricule ne mentionne pas qu'il fut fusillé. Seules sont indiquées les dates de son incorporation au 91è RI (26 novembre 1913) et de son décès (6 septembre 1914 à Heiltz le Hutier).

Incorporé en novembre 1913, il fut classé " soutien indispensable de famille " un mois plus tard le 24 décembre 1913.

La mention du décès fut portée semble-t-il suite à un arrêté ministériel du 25 février 1915.

Une mention manuscrite indique qu'une réponse fut faite au Ministre le 6 avril 1919, suite à sa note du 5 avril 1919.

Il n'y a pas de fiche au nom d'Arthur dans la base mémoire des hommes, en revanche il en existe une dans un autre fichier conservé à Caen au Bureau des archives des victimes des conflits contemporains (BAVCC).

Cette fiche porte la mention " Passé par les armes pour pillage " et indique que son décès fut transcrit à Provin (59) le 5 août 1919.

Le maraudage évoqué dans le JMO de la 4è  DI (d'après le Larousse : voler des fruits, des légumes dans les jardins, dans les fermes), est devenu pillage (toujours d'après le Larousse : vol, détournement de biens, d'argent). Circonstance aggravante d'après le JMO de la 4è DI : il maraudait alors que sa compagnie était au feu.

Extrait de l'historique du 91è RI :

[...] A cette époque, les circonstances ont rendu le ravitaillement difficile, les routes poussièreuses sont encombrées par les réfugiés et les convois de toutes sortes qui ralentissent la marche ; les repos sont insignifiants. [...]

Arthur DEBOUT avait participé aux combats du 10 août 1914 dans le secteur de Mangiennes, survécu à la journée du 22 août 1914 en Belgique, ainsi qu'au 28 août à Yoncq.

Son nom est porté sur le monument aux morts de Provin, il était âgé de 20 ans.