Un message de Richard, l'arrière petit-fils du Commandant Auguste DUMONT, m'amène à évoquer cet officier du 147è RI.

Auguste Paul Emile Justin DUMONT était né à Paris 6è arrondissement en 1865.

Il s'était marié en 1889 avec Jeanne BERNIER. Son père était greffier de la justice de paix du 13è arrondissement de Paris.

Cdt_Dumont
Source dossier conservé au SHD - Vincennes

Une notice parue dans le journal l'Illustration le représente en uniforme de capitaine du 67è RI. Le texte de la citation à l'ordre de l'armée est également reproduit :

A montré de la vigueur et du sang-froid dans le commandement de son bataillon sous un feu violent en lançant plusieurs contre-attaques.

Cette citation lui vaudra la Croix de guerre avec palme, qui ne sera créée qu'en avril 1915.

crx_g1

Engagé volontaire en 1884, il intègre l'école de Saint-Cyr - promotion de Foutchéou. A sa sortie en 1886 (120è sur 397), il est nommé Sous-lieutenant au 19è BCP. En 1890 il est nommé Lieutenant au 9è BCP, puis passe au 118è RI en 1892 et au 24è BCP en 1895.

En 1896, il est Capitaine au 9è BCP, puis très rapidement au 23è BCP. Promu Capitaine adjudant major, il passe au 67è RI en 1907 puis est nommé Chef de bataillon au 147è RI en 1912.

Auguste DUMONT avait été fait Chevalier de la Légion d'honneur en 1911.

legion_1

Lors de la mobilisation en août 1914, le Chef de bataillon DUMONT commandait le 3è bataillon du 147è RI. Il fut blessé lors de la bataille de Yoncq le 28 août 1914 et décéda le lendemain 29 des suites de ses blessures. Les circonstances de son décès figure dans le dossier conservé à son nom au service historique de la défense à Vincennes :

" A chargé à la baïonnette en tête d'une fraction de son bataillon. A été blessé et est resté entre les mains de l'ennemi. "

Le Colonel RÉMOND, chef de corps du 147è RI, précise le 22 septembre 1914 :

" A pris part en première ligne aux combats de Bellefontaine le 22 août et de Yoncq le 28 août.  A montré partout une grande bravoure ; à Yoncq s'est élancé à la tête d'une colonne d'assaut contre l'entrée du village de Yoncq y a été grièvement blessé. Est rentré dans les lignes ennemies. Cité à l'ordre général de la IVè Armée. "

Le pôle national des sépultures, que je remercie, m'a communiqué les éléments suivants :

[...] Le chef de Bataillon DUMONT est mort pour la France le 29/08/1914 à Yoncq (Ardennes). inhumé à Yoncq, exhumé le 28/02/1921, réinhumé à Raucourt, réinhumé le 10/09/1923 à Torcy.[...]

Le Chef de bataillon DUMONT repose à la Nécropole nationale de Sedan-Torcy (08) Tombe 609. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Sedan.

Il était âgé de 49 ans.