Quelques jours plus tard, le frère d'Émile a souhaité en savoir plus. Une autre réponse du Sergent fourrier

Monsieur Coudray

Bien reçu votre lettre ces jours derniers.

Votre frère n'a pas souffert. Il a été étouffé du fait que l'abri s'est écroulé sur lui par l'arrivée de l'obus.
Je vous joins un petit schéma de l'endroit où il a été enterré. Le point noir est l'endroit ou était creusé son abri.

Respectueuses salutations

J...

13-02-2013 233142



A suivre...