Les recherches progressent doucement : premier recueil de fiches matricules aux archives départementales de Paris par Hélène, réception des actes de décès et dépouillement de ces premiers éléments.

Des surprises : des survivants, anciens du 147è, qui furent faits prisonniers par exemple à Yoncq.

Le point de départ de tout cela ? Le Livre d'or des Morts pour la France du 18è arrondissement de Paris.

Nous recherchons les copains de son grand oncle Charles GABRIEL.

Parmi eux, il y a Paul RICADAT (de la classe 1913), dont les récits enrichissent le blog, mais aussi Michel DELATTRE, le cuisinier de la 5è, qui fut fusillé pour l'exemple le 19 septembre 1914, Henri FAURE tombé le 5 décembre 1915, Pierre POUGIN DE LA MAISON NEUVE et Léopold PIERRET tombés le 28 août 1914, Désiré BONNET tombé le 15 septembre 1914, Auguste LAMBERT tombé le 28 octobre 1914, François MATHIEU tombé le 25 décembre 1914

Pour mémoire une compagnie comptait environ 150 hommes.

Grands mercis à Hélène la petite nièce du Sergent Charles GABRIEL.