Le 1er septembre 1918, Henri THOMASSIN indique qu'il touche " un superbe colis de l'Y. M. C. A. ".

La composition de celui-ci est détaillée dasn ses carnets, Jean-Pierre me l'a communiquée :

500 gr d'harricots
500 gr de farine gruau
2 paquets de biscuits
1 boite de bonbons
2 paquets de tabac
34 cigarettes
1 gros morceau de savon
chocolat

Sommes très touchés de cette marque de sympathie, regrettant toutefois une chose : c'est que ce colis ne vienne pas de notre France. Le soir nous le fêtons en chantant presque jusqu'à 11h.
Bonne soirée dont je me souviendrais.