Hélène la petite-nièce du Sergent Charles GABRIEL a fourni plusieurs clichés pris par son grand-père François GABRIEL, photographe montmartrois, et plusieurs documents sur le site dixhuitinfo.

Ces documents ont permis la rédaction et la publication sur le même site, d'article dans le cadre d'une exposition à la Mairie du 18è arrondissement de Paris, fin 2010, autour des 18.000 hommes de l'arrondissement morts pour la France.
Ces articles m’ont été signalés par Alain, que je remercie, et nous sommes ainsi entrés en contact.

Charles1


Charles GABRIEL était Sergent au 147è RI, 2è bataillon - 5è Cie. Blessé à 2 reprises, il fut tué le 25 décembre 1914, dans le Bois de la Gruerie, secteur de Fontaine Madame.
Un cimetière provisoire existait à l’époque, dans lequel il fut inhumé (lettre du Caporal fourrier de la 5è Cie pour le Capitaine commandant celle-ci). Après guerre sa sépulture fut probablement regroupée avec d’autres soit vers l’ossuaire de la Gruerie, soit restituée à la famille pour être inhumée dans le caveau familial.

c_gabriel 

Hélène recherche sa sépulture actuelle.
Le livret militaire est en sa possession, celui-ci porte la mention d’une blessure le 10 novembre 1914.
Quelques correspondances de Charles ont été échangées avec sa famille alors qu’il avait été précédemment blessé au mois d’août 1914 (soit à Bellefontaine, soit à Yoncq). Son état nécessita son évacuation vers Montereau (77), puis une convalescence à Notre Dame du Pouy à Dax (40) début septembre 1914. La mention de cette première blessure n’apparaît ni sur son livret militaire, ni sur sa fiche matricule. Pourtant Charles est pris en photo au milieu de nombreux convalescents.

Charles fut cité à l’ordre de la Division (Croix de guerre avec étoile d’argent) et reçut la Médaille militaire à titre posthume.
Sa citation :

“ Très bon sous-officier, d’un sang-froid et d’un entrain admirables ; a su par sa bonne humeur, maintenir le moral de ses hommes. Tué glorieusement, à son poste de combat au Bois de la Gruerie (Marne) le 25 décembre 1914. Une blessure antérieure. Croix de guerre avec étoile d’argent. “

med_mil_1  crx_g1


Charles GABRIEL était le frère de François GABRIEL, photographe montmartrois et grand-père d’Hélène. Il avait 23 ans.