21 novembre 2010

Jacques l'estafette du Colonel

Petit intermède dans l'attaque du Moulin de Relincourt, en reprenant les récits de Paul RICADAT ; les hommes entendaient venir un cheval, mais ami ou ennemi ? [...] Nous retenons notre respiration. Et voici qu'à 50 m environ surgit la silhouette d'un cavalier au pas de sno cheval. Nous devons nous maîtriser, car l'émotion pourrait nous faire faire des bêtises. Est-il seul ou suivi à distance par une reconnaissance ? Le sergent reste immobile, il le laisse approcher à environ 30 m. - Halte là ! Qui vive ?- France ! Tirez pas les... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]