31 mars 2010

La tenue brillante des régiments

Avant de quitter l'Argonne, le Colonel BLONDIN, commandant la 7è Brigade, prescrit des mesures à ces Chefs de Corps le 11 janvier 1915 (extrait du JMO de la 7è Brigade) : Il y a quelque chance pour que la 4è DI soit envoyée au repos dans la zone à l'arrière.En prévision de cette éventualité, les Chefs de Corps doivent demander d'urgence par les voies normales, les remplacements nécessaires en personnel (officiers, gradés et soldats) et les remplacements et recomplètement de tout matériel du corps des unités et des hommes (prévoir... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2010

Le Caporal Paul JOUANEST

Patrick, que je remercie, m'a communiqué une notice extraite du Livre d'or de l'Institution Notre-Dame de Chartres qui concerne un homme du 147è RI : le Caporal Paul JOUANEST. Il fut blessé à Yoncq (08) lors de la retraite, puis guéri, repartit au front. Il est tombé dans le Bois de la Gruerie dans la nuit du 5 au 6 décembre 1914, il avait 21 ans. Son nom figure sur le monument aux morts de sa commune natale : Villiers le Bel (95). La Médaille militaire lui fut décerné à titre posthume avec cette citation : " Bon caporal,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2010

22 août 1914 - Comme à l'exercice...

Un agent de liaison vient transmettre des ordres à l'Adjudant SIMON, commandant la section de Paul RICADAT [...] Celui-ci se retourne vers nous : - Les enfants, à mon commandement... En tirailleurs ! Ainsi qu'au terrain de manoeuvres de Daigny, nous nous déployons au-delà de la maison, sous le bourdonnement des balles et nous nous couchons. - Attention ! Préparez-vous... En avant ! Tous debout, alignés comme à l'exercice, nous fonçons en avant, de toute la vitesse que nous pouvons donner, malgré notre chargement et les yeux fixés... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mars 2010

La décision des officiers

[...]La fusillade se calme, l'avant-garde ennemie a dû se retirer. Tout à coup surgit le Capitaine Jeannette (note CL : JEANNELLE), notre ancien capitaine de la 5è, promu adjudant-major. Il a tellement éperonné son cheval que celui-ci saigne abondamment. [...]Consultant sa carte, il nous fait partir en colonne par un dans une zone de brouillard prolongée par un bois. Ainsi nous échappons aux tireurs ennemis et pouvons atterrir sans peine à Meix devant Virton où nous retrouvons le gros du régiment. [...] Après quelque temps d'arrêt,... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2010

Le café du 21 août 1914

Paul RICADAT croise pour la dernière fois quelques têtes connues, le 147è RI est en Belgique ce 21 août 1914 à Villers la Loue : [...] Il fait un brouillard épais à ne pas voir à 10 m. Au moment où le café moulu allait être jeté dans les marmites, une fusillade crépite à l'autre bout du village, les sentinelles de garde aux issues ont du se laisser surprendre. Un feu nourri se déclenche et les balles frappent les murs de notre côté.  Le temps de le dire, l'eau chaude est renversée, chacun saute sur son sac et son fusil et nous... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2010

Le Caporal Alfred RENARD

Relevé dans le Réveil de Sedan, commune de Saint-Menges Décoration posthume La Médaille militaire a été attribuée à la mémoire du Caporal RENARD Alfred-Edmond, du 147ème RI, mort pour la France. La citation porte : " Excellent caporal. A toujours fait preuve de courage et de sang-froid. Modèle de bravoure et d'entrain. Tué glorieusement à son poste de combat, le 9 janvier 1915, au Bois de la Gruerie.Croix de guerre. " Source fonds documentaire de la SHAS Le Caporal Alfred RENARD était affecté à la 11è... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2010

Le Caporal-mitrailleur Léon TAVENAUX

En poursuivant la lecture du Réveil de Sedan, le lendemain un nouvel article plus élogieux revient sur la réinhumation du Caporal-mitrailleur Léon TAVENAUX : Sedan - Obsèques d'un héros de la grande guerreLes obsèques du Caporal TAVENAUX Léon Jean, du 147ème RI, frappé mortellement au combat de Pintheville-Pareid, en Woëvre, près de Verdun, le 6 avril 1915, ont eu lieu vendredi dernier.Une foule nombreuse à laquelle s'étaient jointes des délégations de mutilé et d'anciens combattants, ainsi qu'une délégation militaire, formaient le... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2010

Obsèques d'un brave

Sous ce titre, figure une chronique dans le Réveil de Sedan d'avril 1921 relative à la réinhumation du Caporal-mitrailleur Léon TAVENAUX. Mercredi à 4 heures , une nombreuse assistance se pressait à la cérémonie de réinhumation d'un brave enfant de Sedan, tombé au champ d'honneur, le 6 avril 1915, à Ronvaux (Meuse) : Léon TAVENAUX, caporal-mitrailleur au 147ème d'infanterie, décoré de la Croix de guerre et fils de M. L. TAVENAUX, entrepreneur de couverture et ancien conseiller municipal de Sedan. Une importante délégation de la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2010

Quelques copains croisés en Belgique...

Alors que le 147è part pour la Belgique, Paul RICADAT croise pour la dernière fois l'un de ses amis Eugène PASQUET et quelques copains Eugène SEMBEILLE de Noisy le Sec et Jean BOUZIER. Tous trois seront tués.Pour Eugène PASQUET, je n'ai pas réussi à l'identifier avec certitude ; il y en avait un au 147è RI mais qui décédera des suites de ses blessures le 18 mars 1915. En revanche Eugène SEMBEILLE, cycliste au 87è RI est tombé le 8 septembre 1914 Jean BOUZIER, croisé le 21 août 1914, Caporal au 87è RI fut tué le lendemain, 22... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2010

Le Monument aux morts de Couëron

Un nouveau relevé de la Loire Inférieure mis en ligne par Marc : celui de la commune de Couëron (44). Sur celui-ci figure le nom d'un combattant du 147è RI Marcel ROUILLARD. Le Soldat Marcel ROUILLARD fut porté disparu le 31 octobre 1915 à Tahure (51). Il était âgé de 20 ans.Natif de Couëron (44), un jugement déclaratif de décès fut rendu par le Tribunal de St Nazaire à la demande de la famille et transcrit dans les registres de l'état-civil de la commune de Couëron le 2 décembre 1921.
Posté par dunbarne à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]