Après la relation de l'attaque meurtrière du 5 janvier 1915, figure un état de pertes annoté semble-t-il par le Général GUILLAUMAT, qui rédigea également une note manuscrite :

Pertes approximatives

4è Cie du 147è, 110 hommes hors de combat
3è Cie du 147è, 35 hommes hors de combat
Lieutenant PREGNON disparu
1ère Cie du 147è, 106 hommes hors de combat

3è bataillon du 91è, 37 hommes hors de combat
Total 288 (+ 1 officier manuscrit)

Mention manuscrite :
Total du 31/12, 430 + 8 officiers
Total 718 (manuscrit)

Note manuscrite du Général GUILLAUMAT

L'attaque du 5 janvier n'est évidemment pour l'ennemi que la suite de celle du 31 décembre ; elle sera poursuivie, on peut s'y attendre. La lutte continue, mais la résistance acharnée de nos troupes coûte déjà à 8 Compagnies, 9 officiers et 700 hommes. Ces chiffres montrent d'abord la vaillance de nos soldats, car nous n'avons pas perdu de prisonniers. Les disparus sont tués ou blessés, on peut l'affirmer. Elle montre aussi le danger que nous courons si la division n'est pas renforcée. On ne défend pas les tranchées avec des morts.

paraphe_guilaumat