Dans l'organigramme des officiers du 147è RI à la mobilisation, parmi les médecins du régiment, figure le nom de Maurice LECOMPTE. Il est alors Médecin aide major de 2è classe affecté au 1er bataillon

Bernard L. a constitué un dossier très riche sur ce médecin, ayant pu consulter celui-ci au Service historique de la défense. Bernard s'intéresse au 329è RI où servit également Maurice LECOMPTE jusqu'à son décès.

Né à Billy sous Mangiennes (55) le 3 novembre 1884, il avait 28 ans lors de son mariage en 1912, Il demeurait alors à Fresnes en Woëvre (55).

dipl_lecompte

Docteur en médecine en août 1911.
Affecté au 147è en mai 1914.

plaque_id_lecompte

Très bien noté par ses chefs, ses états de service pour l'année 1914 indiquent qu'il prit part à toutes les batailles où fut engagé le 147è :
" A pris part aux combats de Bellefontaine 22 août, de Yoncq 28 août, de Thiéblemont du 7 au 10 septembre, du bois de la Gruerie à partir du 15 septembre. Rigoureux, dévoué, a donné la plus complète satisfaction à son chef de service depuis le début de la campagne ".

signé Lt colonel commandant le 147è RÉMOND

De même en 1915 :
" Excellent médecin militaire d'un dévouement et d'un courage à toute épreuve. A beaucoup d'initiative, seconde parfaitement son chef de service.
S'est empressé, dans plusieurs circonstances d'aller, avec les brancardiers, jusqu'en première ligne pour y relever des blessés et leur prodiguer ses soins ".

signé Lt colonel DESPLATS commandant le 147è DESPLATS

Notes confirmées, excellent médecin militaire, par le Médecin divisionnaire en février 1915

Même avis du Lt colonel PICHAT commandant le 147è en juillet 1915

Évacué pour maladie le 23 avril 1915.
Il servit un temps à l'antenne chirurgicale A 11 en 1916 puis rejoignit le 329è RI.

Tué le 25 juillet 1917 au ravin de Moulins, à Paissy (02). Son acte de décès a été dressé par le Lieutenant Charles PAUMELLE, officier de détails du 329è RI. Il précise qu'il fut tué par un éclat d'obus et qu'il fut inhumé au cimetière d'Oeuilly (02), Croix n° 130.

lecompte

Son nom est inscrit au monument aux morts de Billy sous Mangiennes sa commune natale, et figure également dans le Livre d'or des anciens élèves de l'École du Val de Grâce.