Les pieds de l'Adjudant HUBIN furent gelés pendant son séjour prolongé dans les tranchées du Bois de la Gruerie. Dans le Bulletin des Armées de la République, j'avais relevé différents conseils contre le froid donnés par les explorateurs CHARCOT et BONVALOT. Vous pouvez les retrouver à la rubirque " conseils d'hygiène ".

J'ai relevé ces autres conseils pour les pieds :

Conseils d'hygiène pratique aux soldats en campagne

Nous avons dit précédemment comment chacun devait s'y prendre afin d'éviter que ses chaussures deviennent la cause d'ampoules, d'écorchures, de petites plaies qui ont si vite fait d'arrêter le meilleur fantassin. Mais pour marcher sans trop de peine pendant bien des jours, il ne suffit pas d'avoir des brodequins ajustés d'une façon convenable et parfaitement assouplis par le graissage. Il est encore indispensable que tout soldat ait grand soin de ses pieds eux-mêmes.
D'abord, déchaussez-vous chaque fois que vous le pourrez, sans risquer de n'avoir pas le temps de vous rechausser, et restez déchaussé le plus longtemps possible. L'air pourra ainsi entrer dans vos chaussures et en assécher l'intérieur.
Pendant ce temps, vous ferez sécher vos pieds pour les nettoyer et les rafraîchir. Si vous n'avez que très peu d'eau, faites ce lavage au moins avec une serviette mouillée : cela suffira souvent à entretenir la peau en bonne état, à vous enlever un peu de votre fatigue, à vous procurer une sensation de bien-être.
Enfin, tout en laissant sécher vos pieds à l'air examinez-les attentivement : voyez si la peau n'est pas rougie et échauffée par pinces, si elle n'est pas ramollie par une transpiration trop abondante, si vous n'avez ni ampoules ni écorchures. Les rougeurs doivent être bien graissées. En cas de transpiration trop abondante, d'ampoules, d'écorchures au début, il faut se repésenter au médecin du bataillon ou à l'infirmier spécialement désigné pour panser les pieds. Des lotions avec un solution de formol pendant quelques jours, réussiront ordinairement à raffermir la peau qui s'entame, la sécheront et contribueront à diminuer le nombre des éclopés.