31 octobre 2008

Citations à l'ordre de l'armée

Relevées sur le Bulletin des Armées de la République - mars 1915 Sergent BREVIER : le 29 novembre [1914], appelé à participer à une contre-attaque avec sa section de réserve, l'a entraînée à l'assaut avec une admirable bravoure, et a pénétré le premier dans la tranchée qu'il a reprise. Blessé antérieurement, revenu sur le front le 13 novembre [1914].(Mort pour la France le 30 décembre 1914 lors des combats du Bois de la Gruerie - 51 ) Soldat BARROIS : blessé déjà 2 fois. Toujours intrépide, s'est distingué récemment encore comme... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2008

BOSQUETTE Edmond et GEROUVILLE Léon

Grâce à Frédéric et Bernard que je remercie, voici 2 photos de sépultures de combattants du 147è RI.La première est celle du Soldat Edmond BOSQUETTE à la Nécropole du Faubourg Pavé avant la mise en place des croix de béton : Edmond BOSQUETTE est décédé le 9 avril 1915 à l'hôpital de Verdun (55), des suites de ses blessures reçues lors des combats de Pareid (55). Il avait 20 ans depuis le 13 décembre 1914. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Ramousies (59). ____________________ La seconde concerne la... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2008

La 4è Divison d'infanterie en Argonne

Extrait de l'historique de la 4è DI : Du 15 septembre 1914 au 18 janvier 1915 : combats entre Servon et Binarville, puis stabilisation du front et occupation d'un secteur vers Bagatelle et le Four de Paris (guerre de mines). Les 23 octobre, 17 et 20 novembre, 17, 20 et 31 décembre, attaques allemandes et contre-attaques françaises.Le 5 janvier 1915, violente attaque allemande. Du 18 janvier 1915 au 20 février 1915 : retrait du front et repos vers Charmontois le Roi ; instruction. La 4è DI regroupait à cette période les... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2008

Argonne 1914 - 1915

Extrait de l'historique du 147è RI : Après 3 journées pendant lesquelles, malgré une pluie pénétrante, sans abri, sans feu, chaque soldat fait preuve d'une énergie et d"une vigueur incomparables, les tranchées se creusent et, quoique pleines d'eau, elles seront occupées et bien défendues.Les attaques alors succèdent aux attaques, la lutte revêt une âpreté peut-être unique au cours de la campagne. Les chefs font appel à l'énergie, à l'esprit de sacrifice des troupes. Celles-ci magnifiques d'endurance, répondent à cet appel par... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2008

Argonne : but des attaques allemandes

Source : Circuits des champs de bataille de France - G. Hanoteaux 1920 - Bibliothèque Ministère des finances But des attaques allemandes Si, de Ste-Menehould nous suivons la route historique prise par Louis XVI jusqu'aux Islettes et Clermont-en-Argonne, nous longeons la seule voie ferrée normale qui, en septembre 1914, ravitaillait le camp retranché de Verdun. Atteindre cette voie ou tout au moins la prendre sous le feu de l'artillerie, couper la forteresse de toutes communications directes avec l'ouest par Châlons et Paris ;... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2008

La guerre en Argonne, ses caractéristiques

Source : Circuits des champs de bataille de France - G. Hanoteaux 1920 - Bibliothèque Ministère des finances L'Argonne, par sa structure même, est vouée à la guerre de siège, guerre où l'on ne progresse que pas à pas, guerre où le sapeur-mineur est le principal ouvrier de l'attaque et de la défense. C'est le sapeur qui creuse les sapes d'où partiront les vagues d'assaut, les fourneaux de mines dont l'explosion anéantira les premières lignes.C'est le sapeur qui accompagne les troupes d'attaque, leur fraie une voie dans le chaos des... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2008

Décorations (suite)

Relevées sur le Bulletin des Armées de la République avril 1915 : Légion d'honneur Capitaine SENECHAL : déploie depuis le début de la guerre la plus grande activité physique et intellectuelle jointe à une indiscutable bravoure. A commandé avec succès la défense du front le plus exposé, a réussi à s'y maintenir pendant 5 jours dans une situation des plus critiques, en organisant la défense pied à pied, à quelques mètres de l'ennemi.(Commandait la 8è compagnie)Capitaine GIRARDIN : s'est précipité revolver au poing sur les ennemis... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2008

Octobre 1914 : l'Argonne

[A partir d'octobre 1914, suite à la défaite des troupes du Kronprinz près de La Harazée, les Allemands occupent les lignes de Binarville à Montfaucon.] Chaque jour, les mêmes noms revenaient dans les communiqués des états-majors : le bois de la Grurie, le Four de Paris, la Chalade, Saint Hubert, Bagatelle, Marie-Thérèse, Fontaine Madame, Courtechausse, Fontaine aux Charmes, le bois Bolante, Vauquois, Boureilles, la tranchée de Calonne, les Eparges. Il convient donc de décrire cette région de l'Argonne et des Côtes de Meuse, où... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2008

Georges HUBIN : novembre 1914 - retour de convalescence

Après sa blessure, une convalescence et un passage par le dépôt à St Nazaire, G. HUBIN retrouve le 147è RI, qui est alors en Argonne dans le Bois de la Gruerie. Le visage de la guerre avait changé. Nous n'avions pas eu les moyens suffisants pour poursuivre les Allemands, lors de leur retraite. Nous n'avions pas d'artillerie lourde ; nous n'avions plus de munitions pour nos 75, ni pour notre infanterie ; notre artillerie courante était très réduite après la bataille de la Marne, et notre cavalerie avait fondu, entièrement.Les armées... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2008

Décorations

Relevées sur le Bulletin des Armées de la République mars 1915 Collection C. Lagrange Légion d'honneur Lieutenant DELEPINE : bien que blessé d'un éclat d'obus à la jambe, a maintenu sous un feu terrible 2 sections qui se laissaient gagner par un fléchissement des troupes placées à leur droite.photo(commandait la 2è section de la 2è compagnie) Lieutenant NYSSEN : a repris à la baïonnette une tranchée entourée par l'ennemi, s'est échappé en tuant 2 Allemands, a reçu 2 blessures et n'a quitté le combat qu'après avoir... [Lire la suite]
Posté par dunbarne à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]